mardi 10 novembre 2015

Atelier BUD // Beau - utile - durable

cf. http://www.atelierbud.com/  11, rue Hutant, 27150 Martagny, contact@atelierbud.com 02.32.15.89.15

Citons Camus : " La révolte naît du spectacle de la déraison, devant une condition injuste et incompréhensible. Mais son élan aveugle revendique l'ordre au milieu du chaos et l'unité au cœur même de ce qui fuit et disparaît [...] Il faut donc bien que la révolte tire ses raisons d'elle même, puisqu'elle ne peut les tirer de rien d'autre. Il faut qu'elle consente à s’examiner pour apprendre à se conduire. " Voilà quinze ans que nous étudions la Reconstruction car nous cherchons justement à retrouver une direction, pour fixer un nouveau cap, sortir de la révolte, passer à autre chose. Une fois la folie consumériste oubliée, Nous avons l'espoir de voir renaître la matière dans des objets simples produits en un lieu où chacun se plairait à travailler en faisant du beau, de l'utile, du durable. Alors quel bonheur de voir la trilogie vitruvienne revendiquée par l'Atelier B.U.D. créé l'an dernier. Il fabrique des meubles tout en chêne, " 100% made in Normandie ", devant voyager en péniche entre Le Havre et Paris... Voici un bel exemple pour aborder notre future réindustrialisation, quand nous redécouvrirons la valeur du travail en tant qu'accomplissement chez-soi et non comme système d'exploitation à-distance. B.U.D., c'est un bourgeons parmi ceux qui annoncent le printemps à venir. C'est écologique, économique, robuste, sans énergie grise camouflée, sans transport inutile, sans main d'oeuvre frustrée. Parole à Jean-François Marcheguet : " Au départ, une envie partagée par un groupe d’amis de proposer une initiative pérenne, alternative aux schémas d’exportation du bois français qui prévalent aujourd’hui : par containers, plus de la moitié des chênes et hêtres français exportés, part pour être transformés à l’autre bout du globe et nous être finalement revendue. À l’échelle locale, nous portons une alternative économique engagée, créative, porteuse de sens et de plaisir. Notre projet consiste, entre le Havre et Paris, à articuler les ressources locales et les talents de concepteurs et de menuisiers pour produire des meubles épurés et robustes, livrés par voie fluviale. Raison durable crée du lien entre exploitants forestiers, artisans, designers dans un processus de production et de distribution cohérent. L’atelier de Raison Durable est en capacité de transformer 20 tonnes de chêne massif, en tables, bancs et lits B.U.D, notre première production. Partagez notre démarche, faites nous connaître, parrainez nos produits. " (Spanky few) Avec plaisir ! Voici, ci-dessous, la première collection B.U.D. portant le nom du village "Martagny". Du chêne brut " le moins transformé possible et sans rien d'inutile ", on découvre des meubles lourds et secs, moyennement coûteux, un peu punitifs, évoquant les modèles radicaux pour sinistrés de René Gabriel, ceux de Fabien Vienne (Fabien Vienne // reconstruction éco-radicale) ou les meubles brutalistes de Georges Candilis (cf. Candilis // vente Artcurial).

Fifteen years ago we study the reconstruction because we know this period contains a track economic and social re-borrow, if we want to create a sustainable and durable model compatible with contemporary morals. We hope, past the consumerist madness, restart to see the matter in simple objects produced in a place where everyone is pleased to work making beautiful, useful and sustainable. Firmitas, utilitas and venustas: what a joy to see the Vitruvian trilogy claimed by Atelier BUD created last year. He makes furniture, while oak, 100% made in Normandy, before traveling by boat from Le Havre to Paris ... Here is a good example to address our future reindustrialisation, when we rediscover the value of work as accomplishment and not operating system. BUD is a bud from all those who announce the great spring to come. It's ecological, economical, robust, without energy, without undervalued transportation , without frustrated hand work. Let the floor to Jean-François Marcheget: "At the start of this project, a desire shared by a group of friends to provide a sustainable initiative, an alternative to export diagrams of French wood that prevail today: Containers, more than half of French oak and beech exported, apart to be processed at the other end of the globe and we finally be resold. Locally, we take a committed economic alternative, creative, carrier of meaning and pleasure. Our project consists, between Le Havre and Paris, to articulate local resources and talents of designers and carpenters to produce sleek and sturdy furniture, delivered by river. Sustainable Reason creates the link between loggers, craftsmen and designers in a production process and consistent distribution. The Sustainable Reason workshop is capacity to transform, by the end of September 2014, 20 tons of solid oak, tables, benches and beds BUD, our first production. Share our approach, let us know, sponsor our products." A pleasure! Here, below, the first BUD collection bearing name of the village Martagny," Crude oak as little as possible and transformed without anything unnecessary ", we discover heavy and dry furniture, moderately expensive, evoking some radical models for war victims of René Gabriel or Jacques Dumond, or Vienne, Saguy and Terzian, or - even closer - the brutalist furniture of Georges Candilis (see Candilis // Artcurial sale).


Gilles André (menuisier), Roland Toupet (graphiste), Richard Vlajnic (logisticien), Jean-François Marcheguet (designer)

02 robot de découpe

03 Outillage manuel

04 BUD voyage en péniche