lundi 6 mai 2013

Frank Rogin // René Gabriel

 
Si, par moment, on se sent un peu isolé au Havre en trouvant ce divan-lit dans un vide-greniers en fin de matinée (vide-greniers // décroissance), pensons à ceux qui sont à New-York : là-bas, de nombreux galeristes aiment ce mobilier. Il ne faut pas manquer Tom Thomas, Pascal Boyer et, surtout, Demisch-Danant pour le Mid-Cent (1950's) ainsi que Frank Rogin pour le Modernism (1930's), les deux se croisant autour du "style Reconstruction". Faisons donc un premier tour chez Frank Rogin qui nous montre - concernant René Gabriel - de nombreux meubles, quelques rééditions, de rares photographies d'archives ainsi qu'une excellente biographie. Le galeriste se présente ainsi : "Frank Rogin représente la troisième génération d'une famille d'antiquaire et a ouvert sa propre galerie en 1993. Les séries qu'il présente se concentrent sur les designers et les architectes modernistes européens qui ont aménagé des espaces publics et privés pendant le 20ème siècle. Couvrant les différents mouvements européens de design de l'ère moderne, son inventaire comprend des pièces uniques ou produites en petites et en grande série".

A quick tour in the New York gallery of Frank Rogin (rogin.com). He offers us many vintage furniture by René Gabriel (and some contemporary editions), rare archival photographs and an excellent biography. He describes his career: "Frank Rogin, a third-generation antiques dealer, has been in business since 1993. His inventory focuses on European modernist designers and architects who have come to define the look of 20th century public and private spaces. Spanning the various modern era European design movements, the inventory includes unique pieces as well as those that were in both limited and large production".



Frank Rogin is pleased to present a selection of furniture by René Gabriel (1890 – 1950). An admirer of Francis Jourdain, Gabriel was one of the leading practitioners of the modernist movement as a decorator and designer in Paris in the first half of the 20th Century. From 1923 to his death in 1950, he presented an innovative body of work to a widening consumer world. His environments and the objects that inhabited them recognized the realities of modern life.

In the avant garde design world of the early 20th Century, the traditional, rich embellished, luxurious product of the carriage trade “decorateur” was under attack for not meeting the challenges and opportunities of an industrialized society. Progressive architects and designers like Gabriel offered a starkly different vision of the way people would live in the new century. Their simple, unadorned, utilitarian forms emerged as part of an international movement – a movement that set out to define what “modernism” was.

René Gabriel designed wallpaper, fabrics, rugs, ceramics and theatrical sets as well as furniture. In 1920 he opened a small wallpaper store called Au Sansonnet on the rue de Solferino in Paris and in 1934, Ateliers d’Art in Neuilly. By 1927 he was exhibiting very simple oak furniture with graceful lines and participating in the major Paris expositions. In 1937 his interest in the small production of inexpensive quality furniture resulted in “Elements RG” featuring tubular metal bases and components that could be used in multiple combinations

After World War II, France was faced with a monumental task of rebuilding 1,5 million housing units. A government program of reconstruction was started in 1948 and a way of living that was revolutionary in 1925 was accepted by the post-war generation. New, affordable, smaller and practical living spaces demanded functional furniture of good design that could be reduced to elements suitable for manufacture.

The avant garde design community was given the assignment of making a reality of theory on a scale they had never before attempted. They would need to show that serial production and quality were not contradictions. Servant-less homes and urban density required functional, rational interiors. New homes were designed with flexible open plans and multi-use spaces. The kitchens were open to the dining areas so the hostess could participate in the conversation and prepare dinner at the same time. The dining and living rooms were now indicated by function with flexible furniture arrangements. Bathrooms and kitchens were small and organized for maximum efficiency. These post-war years were Gabriel’s most productive. He created pieces whose line and proportion were easily integrated into contemporary architecture.

René Gabriel was in the forefront of the modernist movement as an intellectual and practicing innovator. He was a member and president of the Societé des Artistes Decorateurs, a teacher and a director of the Ecole Nationale Superieure, and took part in establish the René Gabriel Prize for young designers. He showed work at the 1925 Paris Exposition Internationale des Arts Decoratifs et Industriels Moderns, the Salon d’Automne and yearly at the Societé des Artistes Decorateurs. He was gifted with creativity and vision and he was sensitive to the way cultural change made an impact on material life. His achievement was an important generous contribution to an extraordinary period in the history of decorative arts.



Frank Rogin est heureux de présenter une sélection de meubles par René Gabriel (1890 - 1950). Admirateur de Francis Jourdain, Gabriel était un des principaux promoteur du mouvement moderniste, en tant que décorateur et créateur de meubles, à Paris durant la première moitié du 20e siècle. De 1923 à sa mort en 1950, il a présenté un ensemble d'oeuvres novatrices qu'il élargit vers une grande diffusion. Dans ses ensembles, avec divers objets qui les habitent, se reconnaissent les impératifs de la vie moderne.

Avec l'avant-garde du design au début du 20e siècle, dans les riches décors, les produit traditionnel, le commerce de luxe, le "décorateur" était attaqué pour ne pas avoir relevé les défis et opportunités de la société industrielle. Des architectes progressistes et des concepteurs comme Gabriel offent une vision différente de la façon dont les gens vivraient dans le nouveau siècle : sobriété, formes simples et utilitaires émergent comme faisant partie d'un mouvement international - un mouvement qui visait à définir le «modernisme».

René Gabriel conçoit des papiers peints, tissus, tapis, céramiques et décors de théâtre ainsi que des meubles. En 1920, il ouvre un petit magasin de papier peint appelé Au Sansonnet, rue de Solferino à Paris et, en 1934, les Ateliers d'Art à Neuilly. Dès 1927, il expose des meubles en chêne très simple avec les lignes gracieuses et participe aux principales expositions de Paris. En 1937, son intérêt pour la petite production de meubles de qualité bon marché a entraîné la création des Elements RG, avec des composants pouvant être utilisés dans de multiples combinaisons sur des tubes métalliques .

Après la Seconde Guerre mondiale, la France est confrontée à une tâche monumentale : reconstruire 1,5 millions de logements. Un programme gouvernemental de reconstruction débute en 1948 et la vie moderne, révolutionnaire en 1925, est acceptée par la génération d'après-guerre. De nouveaux espaces de vie abordable, plus petits et pratiques, exigent un mobilier fonctionnel, d'un bon design qui peut se limiter à la juxtaposition d'éléments appropriés à une fabrication en grande série.

La communauté du design d'avant-garde reçoit pour mission de faire d'une théorie une réalité, sur une échelle qu'ils n'avaient jamais tenté. Ils faut montrer que la production en série et la qualité ne sont pas contradictoires. Le logement et la densité urbaine doivent êtres fonctionnels, les intérieurs rationnels. De nouvelles habitations sont conçues avec des plans flexibles et ouverts, des espaces polyvalents. Les cuisines s'ouvrent sur la salle à manger, ainsi la "ménagère" peut participer à la conversation et préparer le dîner en même temps. La salle à manger et le salon sont regroupés et simplement indiquées par les arrangements flexibles des meubles. Salle de bains et cuisines sont petites et agençées pour en optimiser l'efficacité . Ces années d'après-guerre ont été les plus productives pour René Gabriel. Il a ainsi créé des pièces dont la ligne et la proportion s'intègrent facilement dans l'architecture contemporaine.

René Gabriel est à l'avant-garde du mouvement moderniste comme innovateur intellectuel et pratique. Il est membre et président de la Société des Artistes Décorateurs, professeur et directeur de l'Ecole Nationale Supérieure, et se trouve aux origines du Prix René Gabriel qui récompense les jeunes créateurs de meubles et d'ensembles. Il a présenté sont travail à l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels de Paris en 1925 ,  aux expositions annuelles du Salon d'Automne et de la Société des Artistes Décorateurs. Il se montre doué de créativité et sensible à la façon dont le changement culturel impacte la vie matérielle. Ses réalisations forment une contribution généreuse et déterminante dans une période extraordinaire de l'histoire des arts décoratifs.






illustrations via Frank Rogin