samedi 28 janvier 2012

Nordiska Kompaniet // Cité de Malmö

Cité jardin de malmö, 1942-1948, via Malmo.se

Epargnée dans une sombre époque, la Suède est l'un des seuls pays européens à poursuivre les recherches en architecture pendant la Seconde Guerre mondiale. La cité jardin de Malmö montre ainsi l'aboutissement de certaines doctrines régionalistes : passionnant, tant pour le traitement paysagé que pour l'aménagement intérieur. Ici ouvre aussi, vers 1945, l'un des premiers logements témoins d'Europe. Il connait un grand succès et devient la visite incontournable des architectes de la Libération fascinés par le modèle scandinave. Aux côtés d'Alvar Aalto, on y découvre - bien plus nouveau - les meubles de la Nordiska Kompaniet d'Elias Svedberg, dans un décor d'Astrid Sampe (voir Elias Svedberg // Nordiska Kompaniet).

In a dark time, during the WW2, Sweden is one of the few European countries to continue architecture research. The garden city of Malmö show the result of a singular regionalist doctrines : exciting, both for the landscape conception for interior design. Here also, in 1944, one of the first open model appartment in Europe. It's a great success and a classical visit for architects during post-war period, fascinated by the Scandinavian model. Alongside Alvaar Alto, we discover - new time - furniture designed by Elias Svedberg, in a Astrid Samper decor.

mercredi 25 janvier 2012

Franquin, Hergé, Jacobs // BD et mobilier


"Etat de siège et peau des fesses", un miracle d'après Franquin, Idées noires, 1981

Clin d'oeil au Festival d'Angoulême : n'oublions pas Franquin qui n'hésite pas à se moquer de l'antinomique " style design " et des effets de surprise commerciaux, souhaitant même le pire destin à ses utilisateurs dans Idées Noires ! En 1981, certains comprennent déjà que le modernisme est un outil au service d'Aimé de Mesmaeker, homme d'affaires avisé aidé par un designer lui-même poussé par un administrateur subtil qui " fait des miracles "... Mais ouvrons l'Enquète dans le passé. En 1958, comme pour fêter l’entrée officielle de l’esthétique moderniste en Europe avec l’Exposition Internationale de Bruxelles, la BD multiplie les hommages aux meubles contemporains : il y a l'étape franchie depuis longtemps par Spirou avec le design international ; il y a aussi une image de Tintin au Tibet, déjà un peu moins connue ; et il y a enfin – découverte d’un commentateur de ce blog (JFV) - S.O.S. Météores. Nous étions aveugles, Olrik sait bien se cacher… Mais le contexte n’est jamais le même, et il faut soumettre à la question les dessinateurs pour découvrir leurs perceptions de la modernité, puis relater les champs de la réception du mobilier et de l'architecture d'intérieur, dans la BD, autour de 1958...

As to celebrate official entry of modernist aesthetic in Europe with International Exhibition of Brussels, Comics increases the tribute to his contemporary furniture: there is the step taken by Spirou with his incomparable design, and Tintin in Tibet, already a little less known, and finally - finding by commentator on this blog (JFV) - SOS Meteors. We were blind, Olrik knows to hide ... But the context is never the same, and must submit the question these artists to discover their perceptions of modernity and then relate the fields of reception furniture and architecture modern interior, in comics, around 1958 ...

vendredi 20 janvier 2012

Van der Meeren // Kiel Anvers 1953

Applique, inspirée de l'Appartement modèle de Kiel, 1953, via artnet.fr

Appartement témoin ou type, en France, appartement modèle en Belgique, marquent une émulation autour du logement moderne. Voyageons en Belgique : après le temps des précurseurs et de la Reconstruction, une nouvelle génération s'impose... En 1953, "Formes Nouvelles" ouvre un appartement modèle à Evere puis 15 logements au Kiel, à Anvers, dans le grand ensemble créé par Braem, Maeremans et Maers : "Le Nouvel Habitat", ouvert de juin à juillet, accueille plus de 50 000 visiteurs. Naissance d'une hypermodernité aux marges, où l'on découvre Raymond Van Loo, Max Deyaert, et surtout le célèbre Willy Van der Meeren (ou "VDM" pour les initiés) qui édite ses premiers meubles emblématiques chez Tubax : applique, tables basses gigognes boomerang, table de repas, chaise, buffet, étagères murales,...

Show flat or flat-type in France, "model apartment" in Belgium, all mark a modern emulation around the housing. Travel in Belgium after the time of precursors, Louis-Herman De Koninck and Marcel Baugniet, when a new generation is needed ... Beginning in 1953, Formes Nouvelles opens an apartment in Evere landscape and 15 other homes on the Kiel at Antwerp: "New Habitat", opened in June and July, they welcome more visitors 50.000. Birth where we discover Raymon Van Loo, Max Deyaert, and especially Willy Van der Meeren (VDM) who publishes Tubax furniture: Applies, boomerang coffee tables, dining table, chair, wall shelves, ...

mercredi 18 janvier 2012

Jacques Hauville // Chahuts

illustration d'après chahuts.com

Jacques Hauville (né en 1922) fait un retour en force un nouveau site, Chahuts, qui publie des informations sur celui qui est aujourd'hui un inconnu : « très, très grand monsieur visionnaire, dessinateur de génie ». Occasion de redécouvrir celui que l'on croit a priori formé chez Gascoin : à l'époque, on se serre surtout les coudes... Si nous sommes encore en droit de nous interroger sur sa place réelle dans le phalanstère Gascoin, Jacques Hauville est à l'évidence une figure importante parmi les créateurs de modèles de série.

Jacques Hauville (born 1922) makes a comeback on Chahuts which publishes exclusive information on this unknown figure: "another very, very great man, visionary, great designer." The website makes us more about this designer which is formed by Marcel Gascoin : at this time, They stick together ... If we are still entitled to wonder about its real place in the phalanstery Gascoin, Jacques Hauville is obviously a great figure among creators of models. Read, watch, and, on occasion, detail.

lundi 2 janvier 2012

Kitchen stories // La Reconstruction

La cuisine "d'autrefois" via Techniques et architecture 1947, n°5-6 série 7 p. 243

Dans l'imaginaire du mouvement moderne, les modèles de cuisine "d'autrefois" ont en commun l’image d’un espace de promiscuité conduisant parfois à dormir dans une salle-cuisine ou un office-cuisine pour des raisons de chauffage - soit (donc, du moins au regard des modernes) de la saleté et de la pauvreté : le monde rural, la famille d'ouvriers, le carcan des domestiques... Une perception de la misère sociale poursuivant une sourde lutte contre la "pièce à feu" du "sombre Moyen Âge" ! Ces lieux confinés et odorants symboles de misère apparaissent inévitablement à l’opposé des espaces nobles, lumineux et aérés, que figurent le salon, le séjour, la salle à manger, qui sont tout au contraire des marques de la distinction. Mais voilà une révolution : après la Libération, la cuisine et la salle se rapprochent ! Petit résumé d'une étude...

Kitchen Models "of the past" have in common image as a space of close sometimes leading to sleep in one room, kitchen-living or kitchen-office for heating reasons - either (so, at least for modern) of the dirty and poverty: rural, working-class, domestic... a perception of misery pursuing a dull fight against the dark Middle Ages! These confined spaces and fragrant symbols of poverty inevitably appear the opposite of noble spaces, light and airy, which include the lounge, living room, dining room, which is marks of distinction. And that after the liberation - the kitchen and come closer! Short summary of a study ...

Meubles de série // Arts ménagers 1948

Jean Prouvé, stand du Foyer d'Aujourd'hui aux Arts ménagers de 1948 - via décor d'Aujourd'hui n°43

Entre l'Exposition de 1947 (Exposition internationale // urbansime et habitation) et les premiers appartements témoins inaugurés dans les villes de Province à partir de 1949, le lieu de la création en France est le Salon des Arts ménagers qui rouvre ses portes après un silence obligé depuis l'Occupation. Un article du Décor d'Aujourd'hui redonne le ton et montrent de nettes divisions : style décorateur, " grand magasin " ou moderniste – mais tout cela à un goût de déjà vu, sauf dans le meuble de série où une foule de créateurs approfondit les premières recherches menées par René Gabriel (voir Meubles de série // arts ménagers 2/2)...

Between International Exhibition of 1947 and first model apartments that open in different cities from 1949, creation center in France is the "Salon des arts ménagers", which reopened after the war. An article gives the tone and show clear divisions: decorative or "store" style, or modernist - everything is seen, except furniture series of our friends Gabriel, Gascoin, Hauville and others.